Accueil >  Ministère >  Mission et organisation >  Délégations régionales à la recherche et à la technologie >  D.R.R.T. Haut-de-France >  Partenariats Recherche-Industrie en région Hauts-de-France

Partenariats Recherche-Industrie en région Hauts-de-France

  • Les sociétés d'accélération du transfert de technologies (SATT) assurent le relais entre les laboratoires de recherche et les entreprises et financent les phases de maturation des projets et de preuve de concept. Ces guichets uniques de valorisation renforcent l'efficacité du dispositif d'innovation et la compétitivité de l'industrie...
  • Dans le cadre des programmes d'investissements d'avenir, les Instituts de Recherche Technologique (I.R.T.) et les Instituts pour la Transition Energétique (I.T.E.) sont tous les deux des instituts thématiques pluridisciplinaires rassemblant les compétences de l'industrie et de la recherche publique. Se plaçant dans une logique de co-investissement public-privé et de collaboration étroite entre acteurs, leur vocation est de renforcer les écosystèmes constitués par les pôles de compétitivité...
  • La diffusion des nouvelles technologies dans le tissu des P.M.E, est plus difficile que le renforcement des partenariats entre les laboratoires publics et les grands groupes dotés de service de R&D ou de jeunes entreprises issues de la recherche...
  • Les pôles de compétitivité exploitent les relations de proximité pour tisser des réseaux et former de véritables "écosystèmes de croissance". Un pôle de compétitivité se définit comme la combinaison, sur un espace géographique donné, d'entreprises, de centres de formation et d'unités de recherche en oeuvrant vers un même marché, d'un même domaine technologique ou d'une filière et s'engage dans une démarche partenariale destinée à dégager des synergies autour de projets communs...
  • Ces dispositifs permettent de créer et développer des entreprises innovantes à travers l'entrepreneuriat étudiant, les incubateurs ou encore les parcs d'innovation présents en Hauts-de-France en lien avec la recherche publique...
Retour haut de page