Discours de Frédéric Vidal à L'ESOF 2018 (Toulouse