Accueil >  Enseignement supérieur >  Vie étudiante

Vie étudiante

Publication du rapport n°2019-075 relatif à l'emploi étudiant

Vie étudiante

L'emploi étudiant et son impact sur le bon déroulement du cursus universitaire constitue une préoccupation majeure pour la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Frédérique Vidal.

Communiqué - Publication : 21.09.2020
Frédérique Vidal

Le rapport commandé par la ministre identifie les conditions pour développer l'emploi étudiant, notamment dans les établissements d'enseignement supérieur et les CROUS, sans que cela n'altère la réussite académique.


Ce rapport constate que l'emploi étudiant pendant les études est devenu une modalité courante de la vie universitaire, qui concerne trois étudiants sur quatre à un moment ou un autre de leur parcours universitaire. Il souligne que les étudiants y trouvent une source de revenu mais aussi l'acquisition de compétences valorisables lors de leur insertion professionnelle.


En cela, il représente un enjeu d'égalité d'accès à des emplois compatibles avec les études, voire une contribution au parcours académique.


Le rapport indique que l'emploi des étudiants n'altère pas la réussite universitaire lorsqu'il ne dépasse pas une certaine quantité d'heures hebdomadaires (entre 8 et 15 heures). Dans ces conditions, il souligne la compatibilité avec les études et la demande étudiante d'emplois au sein des établissements d'enseignement supérieur.


Pour la ministre, l'emploi étudiant s'inscrit dans une réflexion plus globale de valorisation des compétences acquises et de préservation du pouvoir d'achat des étudiants, comme en attestent les récentes mesures prises en ce sens (gels des loyers et des droits d'inscription, revalorisation des bourses sur critères sociaux sur l'inflation, ticket restaurant universitaire à 1€, renforcement des garanties d'État pour les prêts étudiants...).


Frédérique Vidal rappelle le travail déjà engagé pour faciliter l'accès aux emplois au sein des établissements d'enseignement supérieur et des CROUS, et qui doit se poursuivre avec comme principes fondateurs l'ouverture au plus grand nombre, la priorité donnée à la réussite académique et la valorisation de ces expériences. Pour cela, elle entend simplifier et fluidifier les processus, notamment les démarches de recrutement, afin de renforcer l'efficience entre l'expression des besoins et la capacité à mobiliser les ressources.
 La crise actuelle est riche en enseignements. Elle a été l'occasion de mettre en place, à plusieurs niveaux, des procédures plus souples pour les étudiants et tout l'enjeu désormais est de pérenniser ces mesures de simplification. A cette occasion, j'ai lancé une grande consultation auprès des organismes de recherche et des universités pour recenser les propositions et les bonnes pratiques qui pourraient être généralisées, comme par exemple, l'usage de procédures dématérialisées pour les délibérations ou les recrutements qui pourrait être assoupli  a indiqué la ministre.


Suite à la publication de ce rapport, et face aux conséquences du contexte sanitaire actuel, Frédérique Vidal demandera une mission complémentaire permettant de mesurer les conséquences de la crise sanitaire et économique actuelle sur l'emploi étudiant afin d'apporter des réponses rapides et adaptées.

Publication : 21.09.2020

Contact presse

Pôle presse du M.E.S.R.I.
01 55 55 99 12 / 86 90

Consulter le rapport

Retour haut de page