Les rapports de l'inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche (IGÉSR)

Publication du rapport n° 2020-016 relatif à la cartographie des bourses publiques de l'enseignement supérieur

logo IGESR

Le rapport de la mission I.G.E.S.R. établit une cartographie des bourses publiques de l'enseignement supérieur avec trois niveaux d'acteurs publics qui proposent des aides financières aux étudiants : les ministères, au premier rang desquels le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, les conseils régionaux et les autres collectivités territoriales.

Communiqué - Publication : 9.10.2020
Frédérique Vidal

Avec 710 000 étudiants accompagnés en 2019, le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation est le premier acteur de l'aide sociale étudiante à travers son opérateur, le réseau des CROUS. Entendant renforcer son action au service de l'émancipation des jeunes et de leur accompagnement dans la réussite académique, en 2020/2021, les bourses dispensées par les CROUS ont été revalorisées de 1,2 %. Cette revalorisation, d'un montant équivalent à celui de l'inflation cette année permettra de soutenir le pouvoir d'achat des étudiants dans le même temps que le gel des frais d'inscription universitaire décidé par la ministre.

Les données les plus récentes de l'Observatoire national de la vie étudiante (O.V.E.) montrent que les aides publiques (bourses, allocations logement, etc.) représentent 26,2 % des ressources mensuelles des étudiants, un taux qui s'élève à 51,8 % pour les étudiants boursiers. Ces aides interviennent en complément d'autres ressources, en premier lieu celles de la famille, mais aussi des revenus de l'emploi étudiant ou encore des prêts étudiants.

Améliorer l'information des étudiants et l'accès à leurs droits à des aides sociales est un enjeu important : le développement du portail internet etudiant.gouv.fr mérite d'être conforté et développé par des partenariats avec l'ensemble des acteurs publics qui dispensent des aides aux étudiants : administrations ministérielles, collectivités territoriales, associations et fondations privées. Par ailleurs, le rapport souligne que le dossier social étudiant a permis d'améliorer la lisibilité des aides que peuvent solliciter les étudiants.

Le rapport souligne l'importance d'adapter les aides aux situations réelles des étudiants ou à la prise en compte des lieux d'études. Ce constat a pu être vérifié lors de la crise sanitaire avec par exemple la mobilisation d'aides d'urgence par les universités et les CROUS, et le recours aux fonds abondés par la contribution vie étudiante et de campus (CVEC).

La ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Frédérique Vidal souligne la priorité à l'accompagnement social des étudiants qu'elle a mise en œuvre et entend poursuivre son action pour faire des droits formels des droits réels.

Publication : 9.10.2020
Retour haut de page