Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Bio-ressources, écologie, agronomie

Bio-ressources, écologie, agronomie

L'université de Montpellier à l'avant-garde de la recherche mondiale sur l'eau avec la création d'un Centre sous l'égide de l'UNESCO

Sillage de bateau dans l'océan Austral© CNRS Photothèque / Erwan AMICE

L'accord tripartite entre l'UNESCO, le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et l'université de Montpellier signé le 15 octobre 2020 acte la création, à Montpellier, de l'International Centre for Interdisciplinary Research on Water Systems Dynamics (ICIREWARD Montpellier).

Communiqué - Publication : 21.10.2020
Frédérique Vidal

La signature de cet accord fait suite à l'approbation, le 18 novembre dernier, de la création de l'ICIREWARD Montpellier par la Conférence Générale des États membres de l'UNESCO dont la candidature était portée au nom du Gouvernement par la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Frédérique Vidal.

Je suis extrêmement fière de voir l'aboutissement de ce projet. La création d'un "Centre de Catégorie 2 sous l'égide de l'UNESCO" à Montpellier dans le domaine des Sciences de l'eau est un signal fort pour l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation en France, qui compte désormais son deuxième Centre, après celui créé à Nice dans le domaine des mathématiques pures et appliquées. Cette création consacre la qualité du pôle scientifique montpelliérain dont le dynamisme a été distingué lors du dernier classement thématique de Shanghai dans le domaine de l'écologie a déclaré Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de l'Innovation et de la Recherche.

Une reconnaissance internationale de la communauté des Sciences de l'eau de Montpellier

Cette reconnaissance témoigne de l'importance et de l'excellence des équipes montpelliéraines dans le domaine des Sciences de l'eau. Avec près de 400 scientifiques et 150 doctorants, ICIREWARD Montpellier constitue la plus importante communauté structurée et organisée en France dans le domaine. Il rassemble une communauté scientifique reconnue à l'échelle internationale et résolument pluri et interdisciplinaire dans le domaine de l'eau et de l'environnement : de la physique aux sciences humaines et sociales en passant par la géologie, la chimie, la biologie et la santé.

La création d'un Centre de Catégorie 2 sous l'égide de l'UNESCO à Montpellier autour des Sciences de l'Eau est un événement majeur pour notre université, comme pour notre territoire. Elle témoigne de l'excellence scientifique de nos chercheurs et de leur capacité à se structurer pour répondre à des défis sociétaux majeurs ; elle valide la dynamique collective entreprise autour de l'I-SITE MUSE souligne Philippe Augé, Président de l'Université de Montpellier.

La création de ce Centre confirme en effet la volonté affirmée de l'I-SITE "Montpellier Université d'Excellence" de placer la thématique EAU comme un axe transversal majeur à son projet scientifique articulé autour des trois grands défis sociétaux : Nourrir, Protéger et Soigner. Elle renforce la thématique "Environnement", déjà illustrée par le 2ème rang mondial au Classement de Shanghai pour l'Université de Montpellier dans le domaine de l'Ecologie et de la Biodiversité.

Des approches interdisciplinaires pour traiter les questionnements et les verrous scientifiques qui émergent à l'horizon des décennies à venir

En coordonnant et en animant la communauté scientifique des Sciences de l'eau à Montpellier, tout en développant les collaborations à l'échelle européenne et internationale, ce nouveau Centre de catégorie 2 sous l'égide de l'UNESCO va contribuer à relever les nouveaux défis de connaissance et d'adaptation afin de faire face aux enjeux cruciaux qui se font jour dans le domaine de l'eau (quantité, qualité, évènements extrêmes et risques hydrologiques). La visibilité internationale liée à la création du Centre va permettre de développer des partenariats scientifiques d'excellence et d'attirer des étudiants et des scientifiques de haut niveau.

Parmi les objectifs fixés, la production d'innovations technologiques et de savoir-faire en interaction avec les entreprises du Pôle "France Water Team" occupera aussi une place importante.

L'approche interdisciplinaire et le développement de nos réseaux de collaborations sont les deux leviers clés pour acquérir une visibilité scientifique internationale et devenir rapidement un Centre de ressources de premier plan mondial en matière de formation, de recherche et d'innovation  précise Eric Servat, Directeur de l'Institut montpelliérain de l'eau de de l'environnement (IM2E) et porteur du projet de Centre UNESCO.

Tant par la communauté qu'il rassemble que par ses réseaux de partenariats scientifiques au Nord comme au Sud, ou par la diversité des thèmes qu'il porte associés à des formations d'excellence qui ont vocation à développer les capacités dans les pays du Sud, ICIREWARD se positionne au plus haut niveau international. ICIREWARD se place également dans le temps long en projetant son action sur les 10 prochaines années avec l'ambition de répondre ainsi aux défis rencontrés par les régions particulièrement vulnérables en raison de l'urbanisation rapide de nos sociétés, de la pression démographique croissante et des effets attendus du changement climatique.

Avec la création de ce Centre, la France compte désormais un deuxième Centre UNESCO de Catégorie 2

La création d'un "Centre de Catégorie 2 placé sous l'égide de l'UNESCO" à Montpellier est le résultat d'un processus d'évaluation très complet, entamé fin 2018 et ayant conduit à l'avis favorable du Conseil du Programme Hydrologique Intergouvernemental (PHI) et des Etats Membres de l'UNESCO. Elle est le fruit d'une collaboration ancienne entre cette communauté scientifique, la Division des Sciences de l'Eau de l'UNESCO et le Programme Hydrologique Intergouvernemental. Cette collaboration a vu des équipes et chercheurs montpelliérains s'investir de manière très significative depuis plus de 25 ans dans de nombreux projets et programmes de l'UNESCO.

Montpellier intègre donc désormais la "UNESCO Water Family", le réseau des Centres, des Chaires et des comités nationaux de l'organisation dans le domaine de l'eau. A ce titre, le Centre ICIREWARD contribue aux objectifs portés au niveau mondial par les Nations-Unies dans le cadre des 17 Objectifs de Développement Durable en participant à renforcer les capacités et à développer les connaissances afin de protéger l'environnement et d'aider à lutter contre les effets du changement climatique.

Publication : 21.10.2020
Retour haut de page