Publié le 07.09.2021

Sommaire

Le Plan Étudiants en clair


Retrouvez en intégralité ci-dessus la conférence de presse sur le Plan Étudiant, qui s'est déroulée en direct le 30 octobre à 10h, en présence du Premier ministre Édouard Philippe, de Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, et de Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale.

Voir une présentation résumée en vidéo

Conseil des ministres du 22 novembre 2017

La ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a présenté un projet de loi relatif à l’orientation et à la réussite des étudiants. Il s’agit de la traduction législative du Plan Étudiants présenté le 30 octobre 2017. Afin de tourner définitivement la page du tirage au sort et d’accompagner tous les étudiants vers la réussite, le projet de loi transforme tout d’abord en profondeur l’accès à l’enseignement supérieur....
 
Lire le compte-rendu du projet de Loi orientation et réussite des étudiants, présenté par Frédérique VIdal lors du Conseil des ministres du 22 novembre

Le Plan Étudiants en clair

 

Transcription textuelle | Présentation du Plan Étudiants
Transcription textuelle | Présentation du Plan Étudiants
Notre réflexion sur ce plan, elle a été évidemment organisée et conduite avec le souci d'une très large et très profonde concertation.
Tous les acteurs de l'enseignement, ceux du supérieur bien sûr, mais aussi ceux du secondaire. Ils ont pu, je crois exprimer leurs convictions, leurs attentes, leurs interrogations lors d'une des cinquante-cinq réunions de travail organisées avant notre rendez-vous aujourd'hui.
L'orientation est un processus de long terme.
C'est un processus qui prend du temps qui doit se concevoir le plus en amont possible Nous faisons tout simplement le constat que la réussite dans l'enseignement supérieur se prépare dès le lycée.
Et s'il y a un reproche qui a été fait à APB par les lycéens jusqu'à présent, c'était ce reproche d'anonymat, ce reproche de tirage au sort, c'est à dire de hasard pur, qui était contraire à toute justice comme l'a dit le Premier Ministre et comme l'a dit Frédérique Vidal. Aujourd'hui, ce que nous voulons c'est réintroduire de l'humain, ce n'est pas l'algorithme en lui-même qui est un problème c'est le couple homme/algorithme et le fait de considérer chaque lycéen comme une personne qui va réussir et que l'on va aider à réussir.
Nous veillerons avec Jean-Michel Blanquer à assurer la cohérence renforcée entre le lycée et l'enseignement supérieur, c'est absolument indispensable. Ce plan il a pour ambition d'accomplir enfin la démocratisation de notre enseignement supérieur en accompagnant tous les étudiants dans leur diversité vers la réussite.
Nous allons investir pour construire de nouveaux locaux pour ouvrir des places supplémentaires dans les filières en tension et pour redonner du pouvoir d'achat aux étudiants. Le déploiement du Plan étudiants va s'accompagner d'une enveloppe de 450 millions d'euros dans le cadre du Grand plan d'investissements, pour investir dans la rénovation du premier cycle de licence ainsi que d'un effort financier supplémentaire de 500 millions d'euros sur le quinquennat pour créer des places dans les filières en tension de l'Université et dans les filières courtes professionnelles et technologiques.
Au total, sur le quinquennat c'est plus d'un milliard d'euros qui seront affectés à ce plan et aux aspects relatifs à la réussite au premier cycle.

 

 

Transcription textuelle | Plan Étudiants : c'est quoi, les attendus ?
Transcription textuelle | Plan Étudiants : c'est quoi, les attendus ?

Tous les enseignants de première année de licence vous le diront, lorsqu'ils se trouvent en bas d'un amphi, face à la promotion d'étudiants, ils supposent que ces étudiants savent un certain nombre de choses, ont un certain nombre d'envies, ont un certain nombre de connaissances.
Ça, ce sont les attendus des professeurs. C'est très important que l'ensemble des étudiants connaisse ces attendus, de manière à être en capacité de savoir si, oui ou non ils ont vraiment envie de suivre cette filière.
Les attendus seront définis au niveau national. Ils pourront être déclinés dans les établissements. S'il y a des particularités pour les formations, ces attendus seront communiqués, tout le monde connaîtra. Ils permettront aux futurs étudiants de choisir sa formation, mais ils permettront aussi aux équipes pédagogiques, de regarder si l'élève qui a choisi cette formation a besoin d'être accompagné de manière spécifique vers sa réussite.
Le dernier mot, le choix de la formation sera bien au lycéen.
Par contre, il faut faire confiance à vos universités pour dessiner le chemin qui vous amènera vers la réussite.

 

Ressources

Consulter le dossier de presse : 

dp_plan_etudiants_839735 - PDF | 661.42 Ko

 

 

Consulter le flyer destiné aux parents et aux lycéens expliquant la réforme, le calendrier de mise en œuvre et les changements :