Sommaire

N° 4

|Février 2017

Les coopérations public-privé pour l'innovation en France

Entre 2010 et 2012, 35 % des entreprises françaises qui ont des activités d’innovation réalisent celles-ci avec des partenaires, notamment des clients ou des fournisseurs. Elles sont 14 % à coopérer avec la recherche publique.

Date de parution

Éditeur(s) :

Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Ressources

NI SIES 17.04 - PDF | 450.07 Ko

Présentation

Cette propension à coopérer avec un partenaire public est plus élevée pour les entreprises des secteurs de haute technologie,les grandes entreprises et, quelle que soit leur taille, celles dont le marché est mondial. Les petites entreprises des services à forte intensité de savoir ont également une forte propension à coopérer avec la recherche publique.

À caractéristiques comparables, les entreprises coopérant avec la recherche publique ont une probabilité plus forte de déposer un brevet que celles qui le font avec un autre type de partenaire.

Au total, les entreprises qui coopèrent avec la recherche publique pour innover apparaissent fortement innovatrices et présentes sur les marchés internationaux.

Fiche technique

Éditeur(s) :

Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Langue : Français

ISSN :2108-4033

Identifiant : NI SIES 17.04

Date de parution :

Édition : Février 2017

Type de publication : Revue