Publié le

27.01.2021

Sommaire

Pour une science avec et pour la société - Premières mises en œuvre des orientations de la loi de programmation pour la recherche

étudiants

La loi de programmation de la recherche porte une ambition majeure, celle d'une science plus ouverte, au service de la société et au plus près de nos territoires, en favorisant l'accès aux résultats de la recherche à tous, par un dialogue fructueux et une coopération active entre la science et la société.

Parmi les dispositions inscrites dans la loi, la ministre en charge de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation a souhaité faire de la reconnaissance de l'action des personnels de recherche une priorité afin que celle-ci soit effective dès cette année.

Dans ce cadre, le C.N.R.S. décernera dès 2021 une médaille récompensant un chercheur ou une équipe s'étant illustré(e) dans le domaine de la médiation scientifique ; l'INRAE remettra un prix pour récompenser les travaux portant sur la recherche participative ; l'I.U.F. réservera, au sein de sa prochaine campagne de recrutement, des supports d'accueil pour des enseignants chercheurs présentant un projet remarquable au titre de l'innovation et au titre de la médiation scientifique.

Ces initiatives s'inscrivent dans le prolongement de ce qui a déjà été initié par l'INSERM, qui délivre chaque année un prix sur l'impact sociétal des recherches, en partenariat avec l'OPECST.

Ces mesures viennent récompenser le travail de grande qualité des enseignants chercheurs et chercheurs ainsi que de tous les personnels de la recherche en faveur d'une science avec et pour la société.

Remettre de la science au cœur de notre société, c'est aussi l'objectif de la plateforme recherche & covid lancée en décembre par le ministère, et qui permet au grand public, aux médias, aux relais d'opinion, aux jeunes de retrouver en un clic les principales informations scientifiques sur la crise sanitaire et les avancées de la recherche sur la Covid-19.

 J'ai toujours fait de l'accès à la connaissance scientifique par le plus grand nombre ma priorité́. A l'heure où chacun peut exprimer son opinion sur les réseaux sociaux et où la désinformation constitue un risque majeur pour notre société, le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation se doit de participer de cette diffusion de la connaissance en valorisant la médiation scientifique, l'innovation, et les productions scientifiques qui émanent de ses opérateurs, pour une science avec et pour la société. J'espère que les jeunes, les étudiants, les chercheurs, les médias sauront s'en saisir pour venir alimenter leurs réflexions et les débats. N'oublions pas que derrière chaque nouvelle connaissance scientifique capable d'apporter une réponse aujourd'hui se cache le fruit d'un travail d'équipe sur le temps long  déclare Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

Contact presse

 

Secrétariat communication et presse du cabinet
01 55 55 84 24