Parcoursup, la plateforme d'admission dans l'enseignement supérieur

Annonce des lauréats de l'appel à manifestation d'intérêt pour des projets de recherche autour de Parcoursup

parcoursup logo

En décembre 2019, le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (MESRI) a lancé un appel à manifestation d'intérêt portant sur des projets de recherche autour de Parcoursup, doté d'un financement de 120 000 euros pour accompagner les équipes de recherche. Cet appel a reçu un avis favorable du Comité Ethique et scientifique de Parcoursup (C.E.S.P.).

Communiqué - Publication : 7.05.2020
Frédérique Vidal

Faisant suite à des réflexions engagées par le comité de suivi de la loi orientation et réussite des étudiants ("loi ORE") et à la diffusion de nombreuses données relatives aux campagnes 2018, 2019 et 2020 de Parcoursup par le MESRI, cet appel à manifestation d'intérêt s'inscrit dans une démarche active de partage des données de l'enseignement supérieur pour développer les travaux de recherche sur l'accès à l'enseignement supérieur des bacheliers, sur leur orientation et sur leur réussite.

Cinq axes de réflexion sont privilégiés :

  • Quels sont les effets de la mise en place de de la loi ORE et de Parcoursup sur l'accès à l'enseignement supérieur et la réussite ?
  • Quels sont les effets de la mise en place de Parcoursup sur la mobilité sociale ?
  • Quels sont les effets de la mise en place de Parcoursup sur la mobilité géographique ?
  • Quels sont les effets du niveau et de l'origine scolaire des candidats (type de baccalauréat, série et mention, âge, régime d'inscription) sur les affectations, les abandons ?
  • Quelles implications peut-on attendre des évolutions de la plateforme Parcoursup ?

Dix-huit dossiers de candidatures ont été soumis. Les lauréats ont été sélectionnés par un comité indépendant de 15 experts, chercheurs et membres de l'administration, spécialisés sur les questions d'enseignement scolaire et supérieur, sous la coordination du service statistique du MESRI. Au sein de ce comité figuraient notamment Agnès van Zanten (CNRS), Philippe Cordazzo (Université de Strasbourg), Stéphane Grégoir (Ecole d'économie de Toulouse) et Elyes Jouini (Université Paris-Dauphine, PSL) ainsi que Frédérique Alexandre-Bailly (ONISEP). La sélection a été fondée sur les critères précisés dans l'appel, parmi lesquels la qualité scientifique du projet, son originalité et sa faisabilité.


Les projets sélectionnés, par ordre de classement, sont les trois projets suivants :

Nom du projetPorteurDescription
EMO-Orient CRTD-CNAM Ce projet propose 3 axes de recherche portant sur l'impact émotionnel de Parcoursup sur les conduites d'orientation:
1 - Etudier la nature et l'intensité des émotions (positives et négatives) provoquées par les décisions d'orientation, selon le sexe et la classe sociale des élèves
2 - Examiner les stratégies de coping mobilisées par les élèves et leurs familles
pour faire face aux situations vécues comme stressantes comme l'attente et la réception des propositions d'orientation
3 - Etudier les effets d'une orientation perçue comme peu satisfaisante sur la réussite subjective et objective en première année de l'enseignement supérieur et le risque de décrochage
COMPARE

ECP-EA 4571

Université Lumière Lyon 2

Ce projet, Choix, Orientation, Motivation, Parcours, Accompagnement, Réussite des Etudiants - Les Etudiants "Oui, si" , propose d'examiner la modalité "oui, si", les publics qu'elle concerne, sa mise en œuvre et ses effets nouvelles modalités produisent sur la persévérance et la réussite des étudiants.
1 - Identifier la construction des représentations sociales attachées aux différentes filières d'études
2 - Analyser la définition des profils "oui, si" par les institutions
3 - Mesurer l'efficacité de ce type de parcours
LORIET

LEMMA

Université Panthéon'Assa Paris 2

Ce projet, La Plateforme Parcoursup au Service de la Loi Orientation et Réussite des Etudiants, propose d'évaluer la plateforme Parcoursup comme outil au service de la loi ORE selon son efficacité et son équité :
1 - Analyse minutieuse des taux d'accès, des taux d'abandon, des taux d'échec, des taux de réorientation et des résultats obtenus par les étudiants lors de leurs premières années d'études supérieures
2 - Analyse de l'effet sur les orientations finales que peuvent avoir eu certainesnouveautés de Parcoursup : abandon de la hiérarchisation des vœux, lettre de motivation, avis de l'équipe pédagogique du lycée sur l'orientation souhaitée

Pour faciliter le travail des équipes de recherche dans un cadre parfaitement sécurisé, les données seront mises à disposition via le CA.S.D., Centre d'accès sécurisé aux données. Les projets non lauréats ne bénéficieront pas de financement à l'issue de cet appel. Le MESRI encourage néanmoins vivement leur réalisation, qui pourra également s'appuyer sur un accès aux données via le C.A.S.D..

Publication : 7.05.2020

A propos du C.A.S.D.

Le C.A.S.D. est un GIP géré par l'INSEE, le GENES, le C.N.R.S., l'École polytechnique et H.E.C. Paris. Il constitue la principale voie d'accès sécurisé aux données de l'Insee et des services statistiques ministériels pour les chercheurs.

Contact presse

Pôle presse du M.E.S.R.I.

01 55 55 99 12 / 86 90

Retour haut de page