Un accompagnement fort du Gouvernement pour l’enseignement supérieur et la recherche à Mayotte

Communiqué de presse

Lors de son déplacement à Mayotte le jeudi 18 novembre, la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal, s’est notamment rendue au Centre Universitaire de Formation et de Recherche (CUFR) où elle a annoncé plusieurs évolutions majeures pour la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche sur le territoire avec l’évolution institutionnelle du centre universitaire et la création à venir d’une antenne du CROUS.  La ministre a également signé le nouveau contrat d’établissement 2020 – 2025.

Évolution du Centre Universitaire de Formation et de Recherche (CUFR)

En déplacement au Centre Universitaire de Formation et de Recherche de Mayotte, 10 ans après sa création, la ministre Frédérique Vidal a annoncé que le ministère accompagnera le CUFR dans sa transformation vers un institut national universitaire (INU), établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel.

Si les conditions de cette évolution sont réunies, le CUFR de Mayotte pourrait se transformer en INU à compter du 1er janvier 2024. Cette transformation renforcera son attractivité auprès des étudiants mahorais et son autonomie, notamment en matière de délivrance de diplômes et serait une forte marque de confiance de la part du ministère.

Pour cette raison, le contrat pluriannuel qui a été signé entre la ministre et le directeur du CUFR comprend, outre la stratégie immobilière, la structuration de la recherche et le renfort des dispositifs en faveur de la vie étudiante, un axe stratégique dédié à cette évolution.

La signature du contrat d’établissement est l’occasion pour la ministre de rappeler l’engagement fort du Gouvernement au service du développement du CUFR à Mayotte avec +1,13M€ de subventions depuis 2017, +2,79M€ dans le cadre de l’appel à projets « rénovation thermique » de France Relance ou encore +2M€ dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt « Démonstrateurs numériques dans l'enseignement supérieur ».


Création d’une antenne du CROUS

L'accompagnement des étudiants est un facteur essentiel de leur réussite. C’est pourquoi, la ministre a annoncé la création à venir d’une antenne autonome du CROUS qui se fera dans le cadre de l’évolution du CROUS de L'Océan Indien au 1er janvier 2024, avec une montée progressive de l’accompagnement des étudiants à partir de la rentrée 2022.

Cette évolution marque une réelle avancée pour la vie étudiante locale et l’accompagnement social de tous les étudiants mahorais qui pourront bénéficier ainsi de tous les services du réseau des œuvres.

Tous les étudiants du Centre Universitaire de Formation et de Recherche, comme ceux inscrits en BTS dans un lycée mahorais ou dans le campus connecté de Dembéni seront bénéficiaires de cet accompagnement renforcé.

Un assistant social sera recruté pour répondre aux besoins d’aide d’urgence des étudiants en difficulté. Un personnel du CROUS sera également présent au Centre Universitaire de Formation et de Recherche pour accompagner les étudiants notamment pour la constitution de leur dossier social étudiant ou encore pour la construction de projets de vie étudiante.

Par ailleurs, grâce aux investissements alloués récemment par le centre national des œuvres universitaires et scolaires, le service de restauration de Dembéni sera modernisé et les repas proposés aux étudiants plus diversifiés.

Ces avancées conséquentes, dans chacun des champs de mission du réseau des œuvres, seront réalisées sur le territoire mahorais grâce à des moyens financiers et humains supplémentaires pérennes.