Publié le 15.06.2022

Sommaire

Inscriptions du 7 juin 2022 au 7 novembre 2022

Deuxième session du MOOC "Je suis tuteur de l'enseignement supérieur"

Pierre Beust, enseignant-chercheur à l'université de Caen-Normandie et conseiller scientifique et pédagogique au MESR (DEGSIP), explique l'importance des tuteurs dans l'enseignement supérieur. La deuxième édition du MOOC "Je suis tuteur dans l'enseignement supérieur", disponible sur la plateforme nationale Fun Mooc, permet aux étudiants et professionnels intéressés de se former au tutorat.

Transcription textuelle | Être tuteur dans l'enseignement supérieur
Transcription textuelle | Être tuteur dans l'enseignement supérieur
Pierre Beust  : je suis enseignant chercheur à l'université de Caen Normandie mais pour une partie de mon temps je suis détaché à dgesip au sein du ministère de l'enseignement supérieur de la recherche et de l'innovation. Je vais vous parler aujourd'hui du mooc qui s'appelle je suis tuteur de l'enseignement supérieur qui est un mot que qui est disponible sur la plateforme nationale fun mooc funkyremo.fr .
L'objectif c'était de fournir un support de formation commun pour que les établissements puissent former les étudiants qui allait se retrouver dans des situations de tuteur enfin en tant qu'emploi étudiants les étudiants par exemple de master qui ré accompagné des parcours les étudiants de licence mais il ya aussi d'autres publics qui sont visés par ce mooc les gens qu'on retrouve dans des situations de   mentorat par exemple ils sont insérés dans professionnellement et il s'occupe d'étudiants qui sont en fin d'étude et qui vise la même insertion professionnelle et puis on a aussi d'autres publics autour d'eux  des actions tutorale par exemple sur les tuteurs ou les coaches dépend comme on les appelle dans les campus connectés qui sont des tirs lieu pour faciliter l'accès à l'enseignement supérieur où des étudiants qui sut des parcours de formation à distance peuvent être accompagnés par des tuteurs professionnels qui s'occupent d'eux.
[Musique]
On s'aperçoit que dans le développement de toutes les méthodes, peu de pédagogie innovante de l'enseignement supérieur, la question de la de la médiation en pédagogie est quelque chose qui s'installe  comme une bonne pratique et qui est un relais efficace entre l'enseignant et l'ensemble des étudiants. Donc voilà, c'est un facilitateur de l'enseignement supérieur mais être tuteur sa s'improvise pas. ça c'est quelque chose qui a besoin d'un bagage de formation et cette bonne pratique du tutorat, on s'apercevait jusqu'à l'année dernière qu'elle était faite à divers niveaux par les établissements. Certains avaient déjà des programmes de formation assez conséquents, d'autres beaucoup moins. Est ce qu'on voulait faire avec ce mot qui s'était donné un bagage commun pour que tous les établissements puissent s'en  saisir et pouvoir relayer les actions de formation pour leurs tuteurs, que ce soit tuteurs étudiants agriculteurs professionnels liés à des branches professionnelles ou à des tiers lieux d'accueil ? Bon, il ya une séquence commune à tous les moules qui est bien commencée qui s'apparente à l'appropriation de la plateforme facebook du point de vue de l'apprenant. Et puis après on rentre dans le vif du sujet avec une première séquence sur situer son rôle de tuteur dans un établissement d'enseignement supérieur, une deuxième séquence sur l'accompagnement et l'autorégulation des parcours d'apprentissage : quelles actions on peut avoir pour justement faciliter les parcours d'apprentissage, une troisième séquence sur l'identification des besoins de l'étudiant. Ce n'est pas toujours simple de bien comprendre quels sont ses besoins et dans quel contexte il est et quel type de réponse il faut lui apporter. Une séquence après deux mises en pratique, notamment avec un atelier d'évaluation par les pairs, une séquence plutôt réflexive après sur comment le tuteur peut lui-même valoriser ses compétences de twitter quand un étudiant a pu être tuteur d'autres étudiants c'est quelque chose qui peut valoriser en termes de compétences y compris professionnelle. On aura aussi une séquence sur les services documentaires et comment le tuteur peut être le bon prescripteurs de bons services documentaires au bénéfice des parcours de formation des étudiants tutorés.
[Musique]
Comme l'année dernière le mooc va être rejoué à l'automne les possibilités d'inscription vont être ouvertes à compter de début juin, le 5. Le mooc débutera le 5 septembre et ça va durer jusque à peu près mi  novembre. ça c'est la période où le mooc va être animé en ligne par les différents établissements qui participent et puis quand le mooc va être refermé, fin novembre, les ressources qui ont été utilisées dedans sont mises en ligne sur un site qui s'appelle multiray.tutorat.fr et sur ce site les établissements peuvent retrouver toutes les ressources de formation pour qu'elle même puissent après créer des ateliers de formation pour les étudiants y compris par exemple au deuxième semestre si c'était en dehors de la phase 2 d'animation du mooc. Une petite chose à préciser : le mooc, c'est pas un train qui passe et qu'on voit partir. Quand il est ouvert,les inscriptions sont ouvertes jusqu'à la fin, c'est à dire que jusqu'à la fin du mooc, on peut encore aller s'y inscrire et à rattraper un petit peu ce qui s'est fait avant. C'est vraiment quelque chose qui est un dispositif à la carte et pensé pour le plus grand nombre.

Un besoin

Le tutorat apparaît comme un enjeu de transformation pédagogique important. Il recouvre plusieurs réalités : de l'accompagnement dans des contenus disciplinaires, de l’assistance administrative et technique, de l'aide méthodologique jusqu'au soutien motivationnel et le lien de proximité. La posture tutorale est un relai de l'action pédagogique aussi bien dans les modalités présentielles que distancielles. Plusieurs projets et actions, aux échelles des équipes pédagogiques, des établissements, des consortiums d'établissements (certains NCU par exemple) et à l'échelle nationale mettent le tutorat au centre des problématiques, notamment de la réussite étudiante. Des dispositifs de formations ont pu être produits dans certains établissements. Au-delà du public des emplois étudiants, des nouveaux métiers autour de la médiation en pédagogie, du coaching en apprentissages, apparaissent. Qui dit nouveaux métiers, dit besoin de nouvelles formations.

Le MOOC "Je suis tuteur de l’enseignement supérieur" vise à soutenir la formation des tuteurs, dans toute la diversité des postures tutorales. Il permet aux futurs tuteurs d'avoir accès à des témoignages d'experts et de chercheurs de toute la francophonie, d'échanger avec des pairs au niveau national. Il s’adresse à tous ceux qui s’intéressent à l’accompagnement des parcours de réussite étudiante : tuteurs, ingénieurs pédagogiques, responsables de diplômes, enseignant encadrant des tuteurs. Le MOOC est une ressource de formation construite par les établissements au service des établissements. C’est un dispositif de formation mutualisé. Avec l'appui et les contributions de plusieurs établissements de l'enseignement supérieur, le MESR a produit à l’automne 2021 la première édition de ce MOOC sur la plate-forme FUN-MOOC.

Cette première édition a rencontré un véritable succès avec 4388 inscrits venant de 105 pays, dont 59 % de France, et des retours très qualitatifs dans les enquêtes de satisfaction adressées aux participants. Nous avons délivré 467 attestations de réussite à l’issue du MOOC, soit environ 10 % des inscrits ce qui entre dans les taux habituels des MOOCs. En plus des services de la plate-forme FUN-MOOC, nous avons délivré 237 open-badges issus du compte OpenBadgeFactory de la DGESIP. De plus, nous avons ouvert un site indépendant de la plate-forme FUN-MOOC pour permettre l’utilisation des ressources du MOOC en dehors de ses périodes d’animation.

Calendrier de la deuxième session du MOOC

Une deuxième session du MOOC "Je suis tuteur de l’enseignement supérieur" va être rejouée à l’automne 2022. Pour cette deuxième éditions les établissements opérateurs du MOOC qui travaillent avec le MESR sont l’Université Paris-Est Créteil et l’Université Grenoble Alpes. Les établissements ayant contribué aux contenus de la première session poursuivent également leur collaboration pour cette deuxième session. Le déroulé du MOOC suit les dates suivantes :

  • Ouverture des inscriptions : 7 juin (inscriptions possibles jusqu’à la dernière semaine du MOOC) ;
  • Ouverture MOOC Découverte de la plate-forme pour les apprenants : lundi 5 septembre ;
  • Séquence 1 "Le rôle des tuteurs à l'Université" : lundi 12 septembre ;
  • Séquence 2 "Accompagner l'autorégulation des apprentissages disciplinaires et méthodologiques" : lundi 19 septembre ;
  • Séquence 3.1 "Analyser les besoins des étudiants et mettre en place un plan d’action dans le cadre du dispositif" : lundi 26 septembre ;
  • Séquence 3.2 "Atelier d’évaluation par les pairs" : lundi 3 octobre ;
  • Séquence 4 "Des compétences qui se développent et qui se valorisent" : lundi 10 octobre ;
  • Séquence 5 Nouvelle documentation : lundi 17 octobre ;
  • Séquence 6 "Compléments pour publics spécifiques (tuteurs en emplois étudiant, tuteurs en campus connectés)" : lundi 24 octobre ;
  • Semaine de fin : lundi 7 novembre (forums encore ouverts) ;
  • Semaine d’édition des attestations et délivrances de badges : lundi 14 novembre ;
  • Clôture du MOOC et des forums : lundi 28 novembre.

Auteur(s)

Pierre Beust
  • Enseignant-Chercheur
  • Membre du Collège des Conseillers Scientifiques et Pédagogiques au MESRI
Université de Caen Normandie (UNICAEN)

Contact(s)

Yann Amri
Université Paris-Est Créteil (UPEC)
Frédérique Teinturier-Robert
Université Grenoble Alpes (UGA)